[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[Web Creator] [LMSOFT]
graphic
 
Malgré les progrès constants dans le traitement du cancer du sein, il est parfois nécessaire, pour assurer la guérison, d'enlever la totalité du sein, c'est-à-dire pratiquer une mastectomie. Cette décision n'est pas liée à la gravité de la maladie, mais reste indispensable pour certaines formes de cancer.
 
La mastectomie comprend l'ablation de toute la glande mammaire, emportant plus ou moins de peau, et l'aréole. Il en résulte une cicatrice oblique ou horizontale qui barre la moitié du thorax, et bien entendu la perte de tout relief à cet endroit.
Cette chirurgie peut être vécue comme un geste traumatisant, voire les mutilations pour certaines patientes. Le but de la chirurgie de reconstruction du sein est d'aider les patientes à surmonter cette épreuve, retrouver l'estime de soi et faire face à toutes les circonstances de la vie quotidienne.
La possibilité de reconstruire 15 doit être offerte à toutes les patientes qui le souhaitent, quel que soit leur âge.
Il existe différentes méthodes. Le choix dépendra de caractéristiques individuelles. Plusieurs opérations seront nécessaires. Certaines d'intervention sont simples et rapides ; d'autres nécessitent des contraintes plus importantes ou une convalescence plus longue.
En fonction de la demande de la patiente et de possibilités de reconstruction, le chirurgien peut parfois proposer plusieurs solutions.

À quel moment entreprendre la reconstruction ?
Dans certains cas, il sera possible de débuter la reconstruction au moment de la mastectomie. Certaines conditions doivent être réunies. La patiente doit être motivée et sûre d'elle pour en accepter les contraintes.
La nécessité de traitements postopératoires, en particulier la radiothérapie, empêche souvent la reconstruction immédiate. Néanmoins, quand celle-ci est possible et souhaitée par la patiente, elle va l'aider à accepter la mastectomie et permet d'économiser un temps opératoire.
Dans d'autres cas, le chirurgien ne pourra pas proposer une reconstruction immédiate. Il demandera d'attendre quelques mois après la fin de tous les traitements.
En attendant, le port d'une prothèse externe permet de retrouver la silhouette normale.
Le sein reconstruit.
Malgré toutes les améliorations de la chirurgie plastique, le sein reconstruit reste plus ferme et moins mobile qu'un sein naturel. Sa sensibilité restera plus réduite. Néanmoins, sa présence contribue grandement à l'amélioration de la qualité de vie des patientes et à leur réconfort moral.

 

 
Vous devez subir une mastectomie
Page d’accueil
  
Mise à jour le 01/12/2009
Site certifié HONCODE
cliquez ici pour vérifier
La Chirurgie du Sein
Mail
Home
Deutsch
Italiano
Nederlands
Français
English